La ToolsSchtroumpfbox

 

L'autonomie du plongeur n'est pas seulement souhaitable en dessous de la surface, mais aussi sur le bateau (ou dans sa chambre d'hotel) dans l'équipement notamment. Force est de constater qu'il est souvent nécessaire de bricoler son matériel: petite panne, joint à changer, flexible à changer ou déplacer (montage octopus par exemple), mutation étrier-DIN, fixation d'un accessoire sur la stab, réparations diverses, etc.

Pour cela on peut faire appel au bon vieux encadrant "Saint-Bernard", possesseur d'une boite à outil, de pièces de rechange, voire d'un magasin ambulant (vous l'aurez reconnu ? non ?) , ou bien avoir sa propre trousse de secours...

Je vous propose donc de vous présenter ma dernière configuration (après multe versions antérieures) comme un exemple pour vous en inspirer. L'objectif, est d'avoir l'indispensable, le nécessaire si cela rentre, et éventuellement l'utile s'il reste de la place. Tout cela sans prendre trop de place, ni de poids bien sûr !

J'ai opté pour 2 boites séparées, une avec l'indispensable pour bricoler sur le bateau, même au dernier moment ; l'autre qui reste dans la chambre pour réparer en différé le soir .

Je vais vous détailler la première, celle que je transporte toujours dans mon petit sac étanche, avec ma serviette, mes papiers, et autres objets suivant le lieu et la saison !

J'ai trouvé dans mon hypermarché un format pratique pour cela ; il s'agit de boites étanches "Lock & Lock" de marque Durandal, initialement prévues pour de la nourriture (gamme de température : -30°C + 120°C : c'est du costaud !)

Le format est optimum ( 200 x 130 x 50), et la fermeture pratique et efficace.

Le contenu :

- quelques feuilles d'essui-main servant à caler le tout, et surtout de chiffon

- une petite pochette contenant de l'aspégic , des pansements, une serviette désinfectante (pour bricoler la bêêête !)

- une petite boite avec des joints, des bouchons MP et HP, de la graisse silicone alimentaire

- un outil multitool

- les cles plates correspondant à votre matériel

- tournevis plat et cruciforme de petite taille (enfin qui rentrent quoi !)

- clés alene

- bouts, élastiques, colliers plastiques (ti-rap)

- un briquet (pour brûler les extrémités de bouts coupés)

- brosse à dent (pas pour la bêêête, pour le matos !)

Pour l'autre boite , celle-ci comporte entre autre:

- colle néoprène (réparations combinaison), lubrifiant, embout neuf de détendeur, crochet plastique, boule de purge, sangle de masque, autre...

Voila la Schtroumpfversion, à vous d'optimiser votre config.

Mais rassurez-vous, la ToolSchtroumpfbox restera toujours ouverte pour une plongeuse sympa en détresse ...

... Ca me fait penser qu'il faudrait que je rajoute un accessoire dans la petite pochette ...

 

Bons bricolages

 

BricoSchtroumpf